Menu

Qui sommes nous ?

Qui sommes nous ?

Initiée par Paul Feller s.j., prêtre jésuite à la pensée avant-gardiste, la Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière est un lieu de transmission dédié à l’apprentissage.
11 000 outils répartis dans 65 vitrines remarquablement scénographiées en composent la partie muséale.

La puissance contemporaine de la mise en scène des vitrines s’ajoute à l’histoire et à la force de chaque outil minutieusement ramené à la vie.

Un centre de ressources, ouvert au public, de 32 000 ouvrages anciens et contemporains constitue aujourd’hui la deuxième bibliothèque technique de France.

Il est aisé de saisir les œuvres matérielles qu’abrite la Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière, mais parfois plus compliqué de comprendre le sens de leur présence en ces murs.

Nul doute qu’une œuvre immatérielle inestimable s’y dissimule, n’appelant qu’à être interprétée par tous les visiteurs attentifs à son message.

Plus encore qu’un bel objet, l’outil est chargé du témoignage d’une vie d’homme, de maîtrise et de culture. Il est essentiel à l’observateur, au collectionneur ou encore au visiteur de la Maison de s’interroger sur celui qui fut derrière l’outil, avant de s’interroger sur la fonction de l’outil.

Dans une période où chaque parent s’inquiète encore pour l’avenir de son enfant, le message de Paul Feller n’a jamais été autant d’actualité. La Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière, en valorisant tous les hommes et toutes les femmes de métier, valorise leurs savoirs, leurs savoir-faire et leur savoir-être

Histoire du bâtiment

La Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière est abritée dans un des plus beaux bâtiments de la ville, l’hôtel Mauroy.
Ravagé par un incendie en 1524, le bâtiment fut reconstruit en 1556 par Jean Mauroy, riche marchand troyen. Il entreprend des travaux de transformation, avant d’y fonder l’Hôpital et le Collège de la Trinité pour les orphelins (sur le modèle des enfants de la Trinité à Paris) afin de leur apprendre un métier.

C’est pour cette raison qu’aujourd’hui encore, la rue porte le nom de « rue de la Trinité ». La ville de Troyes le rachète en 1969.

Aujourd’hui, au cœur d’un centre-ville réhabilité qui a retrouvé tout le charme de ses maisons anciennes restaurées, l’hôtel Mauroy est un joyau du patrimoine troyen dont il reprend de nombreuses spécificités architecturales.

Véritable lieu d’émerveillement pour tous ceux qui en franchissent les porches, l’hôtel Mauroy est aujourd’hui riche de nombreuses expositions et animations culturelles en lien avec la Maison de l’Outil et de la Pensée Ouvrière.